Point de Mire

La Genève financière – vers le retour en force?

Genève, 10 octobre 2017: Selon la Fondation Genève Place Financière le  secteur  bancaire  contribue  toujours de  manière  déterminante  au  PIB  helvétique  (9,1%)  et  au  PIB cantonal  genevois  (12%).  Pour  lui  permettre  de  continuer  de  jouer  son  rôle  de  moteur économique, la Fondation Genève Place Financière œuvre à l’élaboration de conditions-cadres favorables. Celles-ci  ont  pour  objectifs  de  renforcer  la  compétitivité,  attirer  les  talents  et développer   la  capacité  d’innovation.  L’accès   au  marché,   une  réglementation  mesurée  et différenciée   ainsi   qu’une   fiscalité   attractive   pour   les   personnes   morales   constituent   les principaux  défis.  Pour  y  faire  face,  les  établissements  financiers  se  montrent  confiants  et développent des stratégies d’avenir.

Compétitivité et innovation au centre des préoccupations de la Place financière
Plusieurs classements montrent que Genève gagne en influence face aux autres centres financiers internationaux. Elle se distingue en particulier de ses concurrentes par son capital humain. Depuis 2008,  la  Place  financière  a  su  faire  preuve  d’une  grande  résilience  grâce  à  sa  diversité  et  à  sa capacité  d’innovation.  Le  règlement  du  passé  n’occupe  plus  le  devant  de  la  scène  et  les établissements financiers développent des stratégies d’avenir. Dans ce contexte, trois ingrédients sont  essentiels  au  renforcement  de  la  compétitivité :  l’accès  aux  marchés ;  une  réglementation mesurée et différenciée, conforme aux standards internationaux ; une attractivité fiscale reposant sur un degré de prévisibilité et de sécurité juridique élevé. La Place financière doit pouvoir disposer de conditions-cadres favorables dans tous ces domaines. L’innovation constitue également l’une des clés du succès de la Place. C’est pourquoi, Genève invente la finance de demain en explorant des pistes prometteuses, telles que les Fintech, la finance durable et la philanthropie.

Formation : le ciment de la Place financière
62%   des   Suisses   estiment   que   les   banques   helvétiques   se   distinguent   de   la   concurrence internationale grâce à un personnel jugé très compétent. Investir dans la formation et l’attractivité des talents reste plus que jamais une priorité pour la Fondation Genève Place Financière. D’une part, les connaissances des collaborateurs bancaires doivent être développées tout au long de leur carrière afin qu’ils puissent maîtriser les changements réglementaires et les nouvelles technologies. D’autre part, afin de répondre à une clientèle internationale, la Place doit pouvoir compter sur des talents de tous horizons.

Enquête conjoncturelle : regain de confiance
Les  résultats  de  l’enquête  conjoncturelle  2017-2018  montrent  que  les  intermédiaires  financiers envisagent l’avenir avec une confiance accrue. Plusieurs indicateurs sont à la hausse : les résultats sont  positifs  et  les  actifs  sous  gestion  sont  en  augmentation.  Côté  emploi,  le  secteur  financier occupe actuellement 35’600 collaborateurs. La courbe du chômage reste stable et la plupart des établissements bancaires prévoient d’augmenter leurs effectifs en 2018. La contribution du secteur financier  au  PIB  cantonal  genevois  est  de  12%,  faisant  de  lui  l’un  des  principaux  moteurs  de l’économie genevoise.

De plus amples informations sur les apports du secteur financier à l’économie genevoise se trouvent ici, un aperçu du programme d’action de la Fondation Genève Place Financière, ici.