Point de Mire

Procimmo Swiss Commercial Fund II: un fonds immobilier qui tient ses promesses

20 janvier 2016: Procimmo SA, un gestionnaire de placements collectifs immobiliers suisses, revient sur un exercice écoulé positif : le rendement de placement du Procimmo Swiss Commercial Fund II s’élevait à 10,17% et le rendement de distribution à 4,55%. Le quote-part de distribution était de 70,30%.

Swiss Commercial Fund II: Premier résultat annuel réussi

Le Procimmo Swiss Commercial Fund II (PSCF 2) a réalisé, depuis son lancement en mai 2014, une performance totale (dividende réinvesti) de 15,38% pour ce premier exercice prolongé jusqu’au 30 septembre 2015. Le rendement de placement s’élevait à 10,17% au 30 septembre 2015, le rendement de distribution à 4,55%.

La fortune brute du fonds s’élevait à CHF 108.1 millions au 30 septembre 2015, alors que la fortune nette était de CHF 76,4 millions. Le financement hypothécaire du Procimmo Swiss Commercial Fund II se situait à fin septembre de 26,53%.

L’augmentation de capital effectuée avec succès en septembre 2015 (libération au 1er octobre 2015) a permis de lever environ CHF 38 millions de fonds supplémentaires qui ont pu être investis immédiatement dans des immeubles. En raison de l’augmentation de capital, le fonds a déjà distribué un dividende de CHF 5.- par part au préalable le 8 septembre 2015.

Stratégie d’investissement sera poursuivie

Le fonds détenait au 30 septembre 2015 huit immeubles (Bienne, Dietikon, Kirchberg, Morat, Oberentfelden, Root, Spreitenbach et Wallbach). Il s’agit notamment d’immeubles artisanaux ou industriels présentant un potentiel de plus-value élevé selon le gestionnaire du fonds.

La stratégie du fonds mise en œuvre jusqu’à aujourd’hui avec succès, sera poursuivie : Selon cette stratégie le fonds investira dans l’immobilier commercial en dehors des centres urbains mais dans des régions économiquement dynamiques. Après le 30 septembre 2015 d’autres immeubles ont été acquises pour plus de CHF 60 millions à Münsingen, Villmergen, Würenlingen, Nebikon et Kriens-Obernau.